Prise de vue aérienne Drone & Paramoteur : tarifs, techniques, prestations

Drone - Paramoteur - Pendulaire - Dynabulle - Hélicoptère - Avion - Camera à la portière
vendredi 9 mai 2014
par  Marc Salama
popularité : 1%

Prise de vue aérienne en drone ou paramoteur, de proximité stabilisée en vol par trois ou quatre gyroscopes, une prestation de vues aériennes économiquement abordable. À l’aide d’un paramoteur ou d’un pendulaire biplace adapté pour le film aérien, et deux techniciens : un pilote et un caméraman. Les axes de prises de vues sont très variés et des passages à basse et très basse altitudes sont possibles si le vent n’excède pas 25 km/h. Applicable à l’hélicoptère et au petits avions, cette technique de prise de vue aérienne stabilisé en vol, à la portière, originale et sans vibrations, sans restabilisation en post-production, est financièrement accessible aux budgets serrés. 2 à 3 vols de plus d’une heure par jour, permettent de ramener 50 minutes de rushes exploitables par vol, soit entre 100 et 150 minutes utiles par jour, avec des plans stabilisés sur plusieurs minutes d’affilée.

Prise de vue aérienne par Drone multirotors télécommandé Hexacopter, Octocopter ou Quadcopter (Mikrokopter et DJI). Prestations de photographie et video HD stabilisée en vol - Cliquez ici !

Notez la cohérence de ce site en cliquant sur +1

  1. La procédure de décollage en prise de vues aérienne en paramoteur
  2. Nos références
  3. Clips de démonstrations de prises de vues aériennes en ULM
  4. Prises de vues aériennes en Hélicoptère et petit avion - Tarifs
  5. Caractéristiques techniques des équipements
  6. Contraintes liées à la prise de vue aérienne
  7. La prise de vue aérienne en Dynabulle
  8. Album photo en situation
  9. Stockshot aériens - images d’archives - le bon coin des documentalistes
  10. Les tarifs de prestations de prises de vues au sol et en aérien

11 Tarifs, coûts des prestations de prises de vues aériennes en paramoteur


Ce film vous montrera la procédure de décollage en biparamoteur pour une prise de vue aérienne de proximité stabilisée en vol.

Prises de vues aériennes des Gorges Noires Alquezar vu du ciel from ABSY.TV on Vimeo.


Prises de vues aériennes en paramoteur au format haute définition Sony HDV HVR-Z1 en Sierra de Guara pour un film de fiction "Gorgas Negras" produit et réalisé par Jean-Michel Houlbert, production déléguée Tournesol. Cameraman Marc Salama, pilote Ronan Chollou.

Visionnez ce film aérien en GRAND FORMAT H.264 (960x540) en cliquant sur ce lien. Lecture avec Quicktime 7 (téléchargement gratuit)


Nos références en prise de vue aérienne

- Prises de vues aériennes stabilisées en paramoteur et drone télépiloté en Vendée pour l’emission "des Racines et des Ailes", Eclectic Productions. (2013)
- Prises de vues aériennes stabilisée en paramoteur des 180 km du Canal du Nivernais pour Sewels Productions (2013)
- Prise de vue aérienne par drone octokopter MK pour incrustation de batiments d’architecture en 3D dans un décor naturel, Production Virtual-IT (2013)
- Prise de vue aérienne gyrostabilisée en biparamoteur autour de Pattaya, Thaïlande, pilote Mathieu Rouanet, caméra Marc Salama. (2013)
- Prise de vue aérienne gyrostabilisée en biparamoteur autour des grandes régions françaises, Microfilm Productions, pilote Ronan Chollou, Mathieu Rouanet, Renaud Vandermeeren, caméra Marc Salama. (2012)
- Prise de vue aérienne en Dynabulle, Pilote Dany Clayet Marrel, caméra gyrostabilisée Marc Salama, documentaire sur les pionniers du Ballon à air chaud, DocSide Productions. (2012)
- Prise de vue aérienne gyrostabilisée en biparamoteur pour incrustation de batiments d’architecture en 3D dans un décor naturel, Production Virtual-IT (2012)
- Prises de vue aérienne gyrostabilisée à la portière en hélicoptère autour des Calanques de Cassis, On The Roc Productions , Pilote Jean-Christian Reybaud, Global Heli Services caméra Marc Salama. (2012)
- Prises de vue aériennes gyrostabilisée à la portière en hélicoptère autour de Reims pour Bullseye Productions, UK, Pilote Christel Noizet, Helitel, caméra gyrostabilisée Marc Salama. (2012)
- Tests de prises de vues aériennes immersives à 360° en video HD pour Wam Sequencis (2012).
- Les Aisses Golf à La Fertée Saint-Aubin a confié à Absy.com la réalisation des prises de vues aériennes gyrostabilisées de son nouveau parcours de 27 trous en biparamoteur, pilote Mathieu Rouanet, caméra Canon Eos 5D, Marc Salama. (2011)
- Prises de vues aériennes gyrostabilisées par drone video HD, hexacopter pour WAM - Sequencis, publicité pour Carminat - Renault (2011).
- Prise de vue aérienne gyrostabilisée en biparamoteur de la région Dordogne pour ITV Studios, producteur pour ITV Channel de la série Little England (2011).
- Prise de vue aérienne gyrostabilisée en biparamoteur pour la SCEA Estanilles, domaine viticole qui gère le fameux Clos du Fou et son cru exceptionnel du Languedoc, pour un film d’entreprise réalisé par Alain Marquina (2010).
- Prestation de prises de vues aériennes gyrostabilisées dans la cabine en hélicoptère Écureuil pour E-magineurs, Lyon (2010), pour un film d’entreprise..
- Prestation de prise de vue aérienne gyrostabilisée dans la cabine en hélicoptère Écureuil pour A2B Production, Saint Nazaire (2010) pour un film d’entreprise.
- Survols en biparamoteur des bocages de Bourgogne dans le cadre d’un documentaire sur la biodiversité en Europe pour France 3, "En vert du Décor" réalisé par Philippe Tourancheau, production Les Bons Clients (2010).
- Vols en biparamoteur au dessus des méandres de la Seine autour d’Elbeuf et ses falaises de craie, en Normandie, production On-Situ, films pour une exposition de muséographie sur la région, réalisateur Thierry Motot. (2009)
- Survol en biparamoteur de la maison du peintre polonais Opalka, pour un documentaire sur sa vie et son œuvre, pour la TV polonaise (2009).
- Survols de proximité en biparamoteur au dessus de la forêt domaniale de Bercé, films pour une exposition de muséographie sur la culture et le travail du bois depuis Colbert, production Clap 35, réalisateur Jean-Pierre François. (2009)
- Survols de proximité en biparamoteur en forêt équatoriale, pendant 16 jours, dans le nord du Congo pour l’émission « C’est Pas Sorcier », France 3, production MFP, réalisateur Luc Marescot, pour une documentaire sur la production de bois au label FSC de Green Peace, protégeant le peu de forêt primaire qui nous reste sur cette terre. (2009)
- Prises de vues aériennes gyroscopées et 4 caméras paluches Sony-HXR-MC1 embarquées en autogire, pendulaire, multiaxes, et en helicoptère pour le tournage d’un documentaire de 70 mn sur le Tour ULM 2009 et ses quelques 130 aéronefs ultra-légers qui rendaient hommage à Louis Blériot, cent ans jour pour jour après son exploit du 25 juillet 1909, en retraversant la manche le 25 juillet 2009. Production Absy.com, réalisation et caméra gyro-stabilisée Marc Salama. Production Absy.com, pour un DVD de 70 mn.
- Vols en biparamoteur à Essaouira et autour de la vallée de l’Ourika au Maroc pour la finale du championnat du monde City Chase , émission TV canadienne, où 12 équipes de deux personnes s’affrontent dans une course en ville. Survols d’une course de chameaux et d’une course de canoë (2008).
- Film d’entreprise pour Prado Productions, vols en biparamoteur autour de la ville de Cap d’Agde (2008).
- Film institutionnel pour DC Prod, survol des vignobles de Rasteau dans la région de Chateuneuf du Pape (2008).
- Survol en Dynabulle du Mont - Dauphin, Fort Vauban, patrimoine de l’humanité (2008).
- Survol de Briançon et ses fortifications Vauban pour WeLoveProd, réalisation Nicolas Bourguignon, dans le cadre d’un clip diffusé sur l’émission Interville (2008).
- Tournage pour Xplorer Productions, survol des carrières de granulats Charier et des véhicules industriels, à la Roche Bernard en Bretagne, réalisation Stéphane Nicolle (2007).
- Réalisation en 2007 d’un film de 6 minutes de prises de vues aériennes sur 17 jours de tournage en Pilatus et hélicoptères Bell L3 et L4 dans toute l’Algérie, en DVCPro HD Panasonic, un périple de 8000 km pour couvrir une quinzaine de sites remarquables algériens, production MSCom, Algérie (2007).
- Vendange du Vin Jaune à Beaumes les Messieurs, Jura, survol rapproché des vignes et de ses environs, Productions Marc Perrey (2006).
- Clip d’entreprise Total pour Oblectif Images, producteur Laurent Wargon, Réalisateur Francisco Brzovic, suivi de véhicules (camion et tracteur agricole) en paramoteur au milieu des champs de colza en région parisienne (2006).
- Faut Pas Rêver, O’Brasil, France 3, magazine TV d’aventures et de voyages (2006), survol des bras du fleuve Amazone autour de Santarem et de la canopé de la forêt équatoriale.
- Film de fiction de Jean-Michel Houlbert avec survol d’Alquezar et scènes de suivi de voiture en paramoteur dans les vallées des Gorgas Negras, en Sierra de Guara, Espagne (2005).
- Région de Plaisir, survol filmé de la région pour repérages écologiques.
- Championnat du Monde d’ULM et Paramoteur 2005 à Grange Dieu, France.
- Championnat de France d’ULM 2005 à Vichy (diffusion sur Sport 6, M6).
- Championnat d’Europe d’ULM 2004 à Castelo Branco au Portugal.
- Championnat de France 2004 d’ULM à Mondreville
- Championnats de France et du Monde 2003 d’ULM
- Championnat de France d’ULM à GAP en 2002 (documentaire sportif de 26’ diffusion Motors TV en 2004)

Films aériens à visionner

Cet article vous a informé, n’hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur +1

Suivi de voiture et prise de vue aérienne rapprochée en paramoteur. Tournage en HDV Sony d’une fiction, "Gorgas Negras" de Jean-Michel Houlbert. Pilote biparamoteur Ronan Chollou. Cameraman Marc Salama.

Toutes nos vidéos de prise de vue aérienne sont en ligne ici, avec des photos qui vous décrirons le déroulement des opérations au sol.


Tarifs indicatifs de prise de vues aériennes gyrostabilisée

En paramoteur, chariot ou multiaxes

Une journée complète de prises de vues aériennes, hors caméra, incluant stabilisation gyroscopique (lire article de tests des gyroscopes de stabilisation paru dans Sonovision), un paramoteur ou un multiaxe biplace, deux opérateurs (pilote et cadreur), assurances incluses : de 2500€ HT/jour (paramoteur) à 2750€ HT/jour (chariot paramoteur ou multiaxes), hors caméra, transports (0,65 €/km), hors hébergements et frais de vie. Tarifs dégressifs à partir du 3ème jour.

Journées non facturées en cas de mauvaises conditions météo qui nous clouent au sol pour les prestations effectuées en France métropolitaine. Journée d’astreinte au sol facturée 1000€ HT en cas de tournage à l’étranger et notamment pour les jours de voyage supplémentaires pour atteindre la destination à filmer.

Pour tout devis, tarifs de prises de vues aériennes, drones RPAS ou gyrostabilisation sur tous véhicules, auto, moto, bateau : contactez nous en cliquant ici

À lire attentivement les conditions générales de vente d’Absy.com


Les équipements de prises de vues aériennes

Caractéristiques du biparamoteur pour la prise de vue aérienne

- Puissance 28cv
- Surface de l’aile 42m²
- Consommation 5.5L/h, autonomie en vol de 1H30.
- Altitude de la caméra : 1m à 2000m
- Vitesse de défilement sans vent : 20-40km/h
- Poids total de l’aeronef inférieur à 50kg
- La paramoteur se démonte et peut voyager facilement en avion dans une cantine.

Caractéristiques des équipements de tournage de prise de vue aérienne, (caméra à votre charge)

- un Steadicam Pilot pour les caméras de moins de 3 kg.
- un Steadicam Flyer ou Scout pour les caméras allant jusqu’à 6 kg.
- 3 ou 4 gyroscopes KS-4 et alimentation pour rendre l’image stable.
- petit monitoring LCD.
- une liaison audio HF avec le sol (en option)
- emetteur/recepteur video HF (en option)
- poids inférieur à 15kg

Contraintes techniques liées aux ULM et à la prise de vue aérienne

1 / on peut tout survoler dès que l’on a l’autorisation, mais il faut également les bonnes conditions météorologiques, c’est à dire quasiment pas de vent, c’est pourquoi nous travaillons en toutes saisons entre le lever du soleil +3 heures et coucher de soleil -3 heures, dans des fenêtres météo que nous scrutons 10 jours à l’avance en guettant l’anticyclone. Pour décoller et poser, nous avons besoin d’un terrain pas trop loin d’au moins 60m de long sans obstacle dans l’axe du vent. L’hiver il faut réduire à 1H30 la fenêtre de vol potentiel, dans l’hemisphère nord.

2 / pour les grandes villes l’autorisation de vol relève de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) et de l’autorisation de la préfecture. Elle est difficile à obtenir pour des raisons de sécurité évidente. Si nous survolons une propriété privée avec autorisation des propriétaires, cela se simplifie, d’autant plus si nous décollons depuis un terrain proche qui lui appartienne... Un parking peut faire l’affaire s’il est vide et sans obstacle.

3 / on peut communiquer via nos casques HF embarqués vers un talkie-walkie (en option) au sol pour améliorer la coordination et le réglage des plans, mais l’idéal pour le réalisateur est d’avoir aussi un système de transmission video HF basse définition pour visionner le plan depuis le sol (système que nous ne fournissons pas) pour affiner les actions d’une prise de vues à l’autre, le cas échéant.

4/ les contraintes météo chahute toujours les plannings de tournage, il faut donc bien calculer sa charge de travail pour le jour ou l’on vole, il faut que le chef opérateur et les autres techniciens concernés soient disponibles très tôt au décollage pour réglages des diaphragmes et des contraintes optiques dans le cas de caméras 16 ou 35mm, et me briefer sur le matériel embarqué, qui pour moi changent souvent... On peut embarquer des caméras entre 2 kg et 7 kg sur Steadicam Pilot ou Flyer.

5/ nous avons 1H30 d’autonomie en vol (capacité réservoir) : il y a les plans mis en scène qu’il faut régler et refaire jusqu’à ce que tout soit satisfaisant et les plans éventuellement d’illustration plus généraux. Nous pouvons, s’il reste du temps après les plans réglés, partir en balade et ramener ces plans généraux des alentours avec des effets de rase-motte, et des plans plus classiques. Dans le cadre de film avec des animaux, il faut, par exemple, des chevaux habitués aux fort bruits de moteur de type moto.

6/ Il faut estimer votre plan de travail, en comptant un vol par lieu à filmer, si la distance qui les sépare est supérieure à 10 km. Nous faisons deux vols de 75 minutes dans la journée quand les conditions sont bonnes, plus un éventuel vol de raccord de 15 minutes autour du lieu de décollage, si la lumière et les conditions le permettent.

7/ Le tarif journalier n’inclut pas l’assistant qui, généralement, est fourni par la production, pour conduire le camion dans les cas où l’atterrissage ne se fait pas au même endroit que le décollage. Si la production nous laisse seuls au tournage, nous fournirons un assistant (+ 300€ HT/jour).

Cet article vous a informé, n’hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur +1


Prise de vue aérienne stabilisée en hélicoptère et petit avion - Gyrostabilisation dans la cabine - Tournage à la portière

JPEG - 159.3 ko
Au dessus de Tamanrasset en Pilatus

Les contraintes décrites avec les paramoteurs, ci-dessus, disparaissent en partie avec les hélicoptères et les petits avions de type Cessna, qui peuvent voler par mauvais temps, mais impossible alors de faire du raze-motte comme avec le paramoteur.

Les plans de face peuvent être difficiles à obtenir dans un petit avion où tout dépend du type d’ouverture de la porte latérale et des haubans de l’aile qui peuvent gêner le champ optique. Un avion à aile haute sans haubans est l’idéal.

Avec un hélicoptère le plan de face est assuré par un pilotage dit « en crabe » qui consiste à faire voler l’aéronef de travers, afin que le champ optique de la caméra reste stable dans l’axe du déplacement.

Pour ce type de prestation, Absy.tv facture l’opérateur et son système de stabilisation gyroscopique 1200€ HT/jour. La location de l’hélicoptère reste à la charge du commanditaire.

C’est une alternative économiquement abordable. Références : 17 jours en Algérie pour MSCOM, prestations diverses en France pour Le Tour ULM 2009, et quelques films d’entreprises.


Survol de l’Algérie par marcsalama

Cet article vous a informé, n’hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur +1


Prise de vue aérienne en Dynabulle

La Dynabulle est un ballon motorisé, donc dirigeable, initialement développée par Dany Cleyet-Marrel pour survoler la canopé amazonienne avec des scientifiques et des caméras, elle s’est popularisée depuis sa création en 1994 comme un outil professionnel à part entière et a été reprise par plusieurs prestataires aérostiers.

Pour ce type de prestation de prise de vue aérienne, nous facturons l’opérateur et son système de stabilisation gyroscopique 1200€ HT/jour. La location de la Dynabulle reste à la charge du commanditaire.


La Dynabulle en prises de vues aériennes par marcsalama
Cet article vous a informé, n’hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur +1

La stabilisation gyroscopique de caméras en vol à la portière

Pour tout devis, tarifs de prises de vues aériennes, drones ou gyrostabilisation sur tous véhicules, auto, moto, bateau : contactez nous en cliquant ici

À lire attentivement les conditions générales de vente d’Absy.com


Visitez notre rubrique Stockshots aériens. Vous êtes un professionnel, journaliste, producteur, réalisateur, ces images sont disponibles pour l’édition ou la télévision (format HDV 1920 x 1080). Contacter Marc Salama ©2014 absy.com



logo absy.com

Brèves

Dossier Stabilisateurs Brushless 2014 Sonovision

mardi 20 mai

Les nacelles stabilisées des drones (brushless direct drive gimbal) redescendent sur terre dans les mains des opérateurs au sol après avoir été développées pour la prise de vue aérienne. Sonovision a confié à Marc Salama cette analyse du marché des stabilisateurs de caméras modernes.

JPEG - 1.2 Mo

Prises de vues aériennes en immersion 360°

lundi 29 juillet 2013

Julien Levy de Digital Immersion, spécialiste français de la prise de vues et la postproduction en 360°, a fait confiance à Absy.com, Mathieu Rouanet et Marc Salama pour ses prises de vues aériennes en immersion dans la cadre d’un projet original d’expérience vidéo 360° amenant les spectateurs au coeur des Ardennes belges, projet réalisé en collaboration avec l’agence de communication Wildvertising. Tournage caméra immersive 360° en Wallonie

Sur le Web : Digital Immersion

Dossier Drones 2013 Sonovision

mardi 5 février 2013

Sonovision a confié à Marc Salama le dossier sur l’état des lieux de la profession de prestataires, constructeurs et formateurs au pilotage de drones de prise de vue aérienne :

- Une bonne année pour les drones
- Drone qui peut
- Quatre acteurs historiques du pilotage de drone
- Formation : Apprendre à piloter un drone de prise de vue aérienne Sonovision 581 - Dossier Drones 2013

Sur le Web : Sonovision

15 jours de prises de vues aériennes pour Microfilm Production

vendredi 19 octobre 2012

Microfilm Production a fait confiance à Absy.com pour un projet de 15 jours de prises de vues aériennes en paramoteur autour des grandes régions de France. Pilotes Mathieu Rouanet, Ronan Chollou et Renaud Vandermeeren, caméra gyrostabilisée Marc Salama.

Sur le Web : Microfilm Production

Incrustation 3D et prise de vue aérienne gyro-stabilisée en paramoteur.

jeudi 6 septembre 2012

Virtual-IT, specialiste de l’imagerie 2D et 3D dans le domaine du génie civil, de l’architecture, de l’aéronautique et de l’électricité, a confié à Absy.com les prises de vues aériennes en paramoteur de sites naturels pour implantation d’ouvrages architecturaux incrustés en 3D dans les plans en décors naturels réels.

Sur le Web : Virtual-IT

Prise de vue aérienne gyrostabisée à la portière en hélicoptère

mercredi 30 mai 2012

Yasmina Farber de On The Roc Productions a fait confiance à Absy.com pour ses prises de vue aériennes à la portière autour des Calanques de Cassis dans le cadre d’un documentaire de 26’ sur le tourisme. Pilote Jean-Christian Reybaud de Global Heli Services sur un Bell 206 B3. Prise de vue aérienne gyrostabisée à la portière en hélicoptère

Sur le Web : On The Roc Production

Prise de vue aérienne gyrostabisée à la portière en hélicoptère

dimanche 20 mai 2012

Bullseye Productions (UK) a fait confiance à Helitel et Absy.com pour la couverture aérienne de leur événement sportif en France. Pilote Christel Noizet, Caméra gysrostabilisée à la portière Marc Salama.

Sur le Web : Helitel à Reims

Sonovision : Dossier RPAS (Drones de prises de vues aériennes)

mardi 31 janvier 2012

Sonovision a confié à Marc Salama l’enquête sur les prestataires et constructeurs de RPAS pour Remotely Piloted Aircraft System, "drone" étant une appellation strictement militaire.

Ces multicoptères, de 4 à 12 rotors, et de 40 à 150 cm d’envergure, étendent les capacités de prises de vues aériennes aux décors confinés et urbains, jusqu’alors réservés aux grues et à la machinerie lourde. Ils sont devenus la prolongation naturelle de l’hélicoptère qui filme de loin, et du paramoteur qui peut faire du rase-motte mais pas en ville…

En 5 ans, avec une demande croissante de la part des institutionnels d’abord et des productions de programmes, aujourd’hui plus d’une cinquante d’acteurs d’objets volants de prise de vue ont vu le jour et se répartissent aujourd’hui le territoire français.

Lisez la suite dans Sonovision 570 de février 2012 JPEG - 10.5 ko