FORAM

Forum pour un autre Mali
mercredi 17 mars 2004
par  Marc Salama
popularité : 4%

Du 28 Février au 4 mars 2004, c’est tenu à Bamako, le Forum sur le coton africain au service de la créativité et du lien social, organisé par Madame Aminata Dramane Traoré avec de nombreux invités internationaux et alter-mondialistes.

Parmi les personnalités intervenues au cours des débats, on a pu écouter Vandana Shiva (Inde), José Bové (France), Boubacar Boris Diop (Sénégal), Djemba Moussa Dembélé (Sénégal), Taoufik Ben Abdallah (Maroc/Sénégal), Ignacio Ramonet (France), et bien sûr Aminata Traoré (Mali), entre autres orateurs, en Français et en langue Bambara, venus expliquer les nouvelles règles de l’OMC et leurs conséquences désastreuses sur les économies de l’Afrique de l’Ouest.

Aminata Dramane Traoré & José Bové

Extrait du dossier de presse

Le Forum pour un autre Mali est un espace de dialogue qui participe au niveau national et international au modèle économique dominant. Il est ouvert aux organisations citoyennes et à tout ceux qui hommes et femmes, jeunes et vieux sont conscient des graves menaces que le néolibéralisme fait peser sur la paix sociale de la democratie au Mali, en Afrique et dans le monde, et qui veulent jouer pleinement leur rôle dans l’avénement d’un ordre local, régional et international véritablement solidaire et fraternel.

Le forum vise plus précisément à :
- Doter les citoyens(nes) malien(nes) d’une grille de lecture qui clarifie les enjeux nationaux et internationaux de sa démocratie et sa confiscation par la mondialisation néolibérale,
- Clarifier les rôles et les responsablités de l’ensemble des acteurs (sociaux, politiques et institutionnels),
- Developper à partir de cette prise de connaissance et de responsabilité la capacité d’analyse des maliens et des maliennes ainsi que leur aptitude à s’organiser, à se concerter et à proposer des alternatives crédible au modèle néolibéral, promouvoir la créativité en tat que facteur resistance et de reconstitution d’une mondialisation et d’une intégration africaine qui privilégie les êtres humains et respecte les écosystèmes.

Les espaces de dialogue et de formation citoyenne dont le forum s’est doté (conférences, articles, émissions) lui permette de s’atteler aux actions suivantes :
- L’évaluationde l’impact des politiques néolibérales dans tous les domaines : l’agriculture, l’éducation, la santé, la foncton piblique, l’industrie, le commerce, l’artisanat, l’environnement, l’eau, l’assainnissement, la mise en valeur des ressources minières ect ...
- La prise de responsabilité et la participation effective dans l’analyse des déscision macro - économiques avant leur adoption ;
- La definition de la stratégie de sortie de crise qui repondent effectivement aux besoins vitaux des maliens et des maliennes (alimentation, emplois, santé, éducation, eau, assainissement , logements ...) ;
- La réabilitation de l’imaginaire de la créativité populaire dans la reconstruction du tissu social et économique et dans la quête d’alternative dans tous les domaines ;
- L’information et l’interpellation des gouvernants et de leurs partenaires financiers quant aux conséquences sociales et politiques explosives de la poursuite des politiques néolibérales ainsi que la volonté que la société civile à oeuvrer pour la paix dans le cadre d’un dialogue franc et constructif ;
- Le plaidoyer pour le vote sanction, afin que toutes alternances politique rime effectivement avec des alternatives économiques et sociales viables, parce que bénéfique pour l’ensemble des maliens et des maliennes ;
- Le contrôle citoyen dans la moblisisation et la location des emprunts et des subventions de telle sorte qu’ils soient investis dans des secteurs qui ont un impact réel sur les couches sociales vulnérables.

Lien vers le site officiel : Forum pour un autre Mali

Forum pour un autre Mali
Aminata Dramane Traoré
slogan.jpg
Taoufik Ben Abdallah
Taoufik Ben Abdallah pendant les conclusions du Foram

Forum pour un autre Mali